La mobilité de demain

1 janvier 2020

La mobilité de demain n’est plus limitée au choix d’une voiture. Se déplacer, c’est aussi faire passer un message ou simplement vouloir faire des économies…

Désormais, les moyens de transport sont de plus en plus diversifiés. Vélos, trottinettes, transports en commun, voitures… Essence, diesel, CNG, Hydrogène, PHEV, électrique,… Un choix qui peut faire peur, ou du moins être un casse-tête! Alors quelle sera la mobilité de l’avenir? Justement, elle sera très probablement plurielle! Il existe un certain nombre d’alternatives, de plus en plus performantes et à des prix de plus en plus abordables! Un paysage de la mobilité qui tend a évoluer en développant deux axes principaux: MixCity & MiXity.

MixCity

La voiture personnelle n’est plus l’unique solution à vos déplacements, pour répondre à vos besoins il faut tenir compte des solutions de mobilité qui se déploient tel un TGV lancé à pleine vitesse! Il s’agit par exemple de vélos classiques ou électriques mais aussi des engins de déplacements motorisés (trottinettes électriques, monoroues, hoverboards,…).

Il faut dire que l’engorgement des centres urbains et le manque de place de parking sont des problèmes auxquels les entreprises et les conducteurs doivent faire face au quotidien. D’une ville à l’autre, on voit naitre des approches diverses du lifting urbain: un MixCity pas facile à prendre en compte!

La multimodalité est au coeur de ce raisonnement: Le train ne peut pas vous amener de la maison au travail? La trottinette électrique ne peut pas couvrir une telle distance? Combinez les deux! Vous obtenez ainsi non pas un mais plusieurs moyens de transports aux bilans écologique et financier intéressants!

MiXity

Bien qu’ils ne soient pas a exclure totalement, Diesel et Essence ne reignent plus en maitres sur le marché automobile. Une mixité de solutions diverses et variées sont disponibles sur le marché. Il faut donc composer avec le CNG, l’électrique, l’hydrogène, le Plug-In hybride et l’hybride. Autant de possibilités pour lesquelles il ne s’agit pas de tirer au sort! Chaque solution correspond à un type d’utilisation et dépend également du profil du conducteur…

NON, on ne peut pas remplacer tous les véhicules thermiques par des véhicules électriques. Du moins pas à court terme! Et pas en utilisant des centrales nucléaires pour produire cette énergie électrique: sans parler des soucis en terme d’écologie, le réseau électrique actuel ne pourrait probablement pas assumer une telle consommation énergétique.

La mobilité de demain: pas de solution toute faite!

Même s’il est tentant de vouloir se convertir à tel ou tel mode de déplacement par conviction ou par envie, le choix n’est pas si simple. Avant de choisir un moyen de déplacement alternatif réellement adapté à ses besoins, il faut les déterminer avec précision. Certains constructeurs et gestionnaires de flotte proposent déjà de faire cette analyse à votre place avec expertise. Que ce soit pour vous, en tant que particulier ou pour une flotte entière de véhicules de société.

Un changement de mentalité indispensable…

S’il est vrai qu’un changement profond de notre mobilité doit passer par une adaptation des infrastructures routières, c’est loin d’être l’unique obstacle. C’est même probablement l’obstacle le plus facilement surmontable car il fait appel à des finances, un plan d’actions et des ressources matérielles. Ce qui sera par contre plus compliqué à faire changer, ce sont les mentalités. Bien que celles-ci évoluent, tout le monde n’est pas encore prêt, motivé ou assez renseigné pour passer à une mobilité alternative.

Pour passer d’une “génération automobile” à une “génération mobile”, un coaching psychologique sera nécessaire. Il est question de changer ses habitudes en termes de mobilités, apprendre à composer des trajets multimodaux à l’aide d’une carte ou d’une application mobile. Relativiser le nombre de kilomètres à parcourir à pied est aussi une étape importante.

Bien sûr, dans l’optique d’un tel changement de mentalité, la performance des services de transports en commun devra être améliorée afin de grantanrir un service efficace aux usagers… même aux heures de pointe!

La vision de Reinhold Podevijn – Fleet Coordinator chez Engie Fleet

“La façon dont va évoluer les choses nous concerne tous mais les décisions sont entre les mains des grands de ce monde. La suppression totale des combustibles fossiles est une évidence à long terme. Cependant, il faut commencer par un objectif plus raisonnable de diminution des émissions polluantes…


En 2050

Nos petits-enfants n’auront plus à obtenir un permis de conduire. Il suffira de demander un module autonome via une application mobile. Comme un Uber, mais sans chauffeur! Grâce à leur connectivité, il n’y aura plus d’embouteillages ni d’accidents. Il n’y aura plus de problèmes de parking non plus car ces modules seront toujours en circulation ou dans un centre de recharge de batteries.


Avec l’apparition de ces nouveaux transports, le train et le bus auront disparu. Les anciennes routes qui leur étaient dédiées serviront de routes alternatives pour les vélos et autres engins de déplacements motorisés. Pour les véhicules d’intervention, des moteurs thermiques (hybrides) resteront présents dans un premier temps. Ensuite, ces véhicules pourront être équipés de piles à combustible.


Nous ne serons pas si loin de la vision des “Jetson” (série américaine des années 60) si tout le monde participe au changement. C’est malheureusement sans compter sur les sociétés pétrolières et autres lobbys opposés à une telle évolution !

En 2020

Nous sommes au cœur d’une révolution. Les mentalités changent et les motorisations évoluent à une vitesse folle. Les technologies « vertes » se développent rapidement et, petit à petit, deviennent de plus en plus performantes, compactes et abordables. Batteries, pneus, hydrogène, énergies solaire et éolienne sont des exemples qui illustrent bien le progrès auquel nous assistons.


Nous sommes encore loin du changement nécessaire mais la rapidité de l’évolution des technologies laisse entrevoir de l’espoir pour l’avenir de notre civilisation.”

 

Share on

Trucs et astuces

Réflexions