Engie Fleet sa/nv
Supporting your Fleet & Mobility R-Evolution with Expertise
Engie Fleet sa/nv - Supporting your Fleet & Mobility R-Evolution with Expertise

Pourquoi rouler moins vite ?

Share on

1 juin 2019

Les véhicules actuels, même équipés de petits moteurs, sont de plus en plus puissants et performants. Rouler à 120 km/h il y a quelques années était plus que suffisant étant donné le manque de confort de conduite sur la plupart des véhicules mais ce n’est plus le cas aujourd’hui ! L’insonorisation et les boites automatiques augmentant le nombre de rapports, permettent un niveau de confort à haute vitesse qui fait oublier l’allure à laquelle on roule !

Vibrations, bruits et consommation excessive s’effacent peu à peu et la vitesse peut parfois défiler lorsqu’une voiture (et surtout son conducteur) est lancée sur une belle et grande ligne droite.

Vitesse élevée, temps d’arrêt allongé!

Le temps qu’il vous faut pour arrêter un véhicule qui roule augmente de manière exponentielle avec la vitesse à laquelle il roule. Plus la vitesse est élevée, plus le temps d’arrêt est long. Ceci s’explique notamment par le temps de réaction. En effet, il faut environ une seconde pour réagir à un évènement inattendu sur la route et écraser la pédale de frein. Ce simple temps de réaction avant même de freiner, vous fera parcourir une distance plus ou moins grande en fonction de votre vitesse…

  14 mètres de temps de réaction

  20 mètres de temps de réaction

  25 mètres de temps de réaction

  33 mètres de temps de réaction

Vous perdez donc déjà plusieurs mètres en fonction de votre vitesse, juste pour commencer à freiner !

Ensuite vient la distance de freinage à proprement parlé. La distance parcourue lors du temps de réaction et la distance de freinage représentent la distance d’arrêt.

Source

Vitesse élevée, choc aggravé…

Vous vous en doutez, la violence de l’impact en cas de collision augmente avec la vitesse. Plus on roule vite, plus on prend de risques en cas d’accident donc.

Pour donner un ordre d’idée…

   Une collision à 70 km/h équivaut à une chute du 6ème étage (soit 19 mètres)

    Une collision à 90 km/h équivaut à une chute du 11ème étage (soit 32 mètres)

   Une collision à 120 km/h équivaut à une chute du 19ème étage (soit 52 mètres)

Autant dire que certaines chutes sont plus fatales que d’autres !

Vitesse élevée, champ de vision diminué.

Une chose à laquelle on ne pense pas forcément lorsqu’on parle de grande vitesse c’est le champ de vision. Et pourtant c’est un facteur qui joue un rôle important en termes de sécurité routière. Le champ de vision diminue avec la vitesse qui augmente. En clair, plus on va vite, moins on voit!

  Le champ de vision est de 75°

  Le champ de vision est de 45°

  Le champ de vision est de 30°

Vitesse élevée, peu de temps gagné…

Lorsqu’on roule vite le gain de temps est variable. Ce qui est certain c’est qu’il n’est jamais énorme, surtout pour les petits trajets du quotidien. Prenons un exemple concret: Si vous roulez à 130km/h au lieu de 120km/h sur un tronçon d’autoroute vous gagnerez environ 45 secondes… c’est-à-dire pas grand chose. Ceci en cas de circulation fluide bien sûr!

En revanche vous diminuez considérablement votre distance d’arrêt au risque d’avoir un accident et de devoir remplir un constat au bord de l’autoroute ou se retrouver dans une situation bien plus grave… Tout cela sans même parler des radars, de plus en plus fréquent, qui pourraient bien vous faire regretter d’avoir eu le pied un peu lourd!

 

Source: www.tousconcernes.be/theme/vitesse/

 

Share on

Trucs et astuces

Réflexions